Le Projet WACA ResIP a pour but d’aider les pays à harmoniser la gestion de leurs infrastructures et ressources naturelles afin d’accroître leur résilience au changement climatique en général, et à l’érosion côtière et aux inondations en particulier. Il vise, à mettre en évidence les mesures multisectorielles qui peuvent apporter des solutions viables aux problématiques de gestion des sols et aménagement du territoire, des infrastructures, des écosystèmes et des habitats naturels et de lutte contre la pollution. De ce fait, le projet d’investissement WACA (projet WACA) se veut multisectoriel et mobilisera les acteurs clés des secteurs publics et privés, des acteurs académiques, des organismes de recherche, et de la société civile en Côte d’Ivoire.

Il est en cohérence avec la loi d’Orientation sur le Développement Durable en son article 3 qui définit ses domaines d’application, notamment l’aménagement durable du territoire, les changements climatiques, l’environnement côtier et marin, la gestion des catastrophes, etc.

  1. Objectifs du projet
    1. Objectifs majeurs auxquels le projet national contribue

À l’échelle régionale, le Projet est en étroite corrélation avec l’objectif du Schéma Directeur du Littoral Ouest Africain (SDLOA) qui vise à doter les pays de l’Afrique de l’Ouest d’une vision coordonnée et prospective des risques côtiers et des mesures à envisager pour y faire face.

À l’échelle nationale, le projet contribuera à la mise en œuvre de certaines activés de l’Axe Stratégique 4 : Développement des infrastructures harmonieusement réparties sur le territoire national et préservation de l’environnement du Plan National de Développement (PND) 2016-2020. Ces activités consisteront à la préservation de l’environnement et l’assainissement du cadre de vie afin d’assurer une gestion durable des ressources naturelles et de renforcer les capacités d’adaptation et d’atténuation des effets du changement climatique.

2. Objectif de Développement du Projet (ODP)

Renforcer la résilience des communautés et des zones  ciblées de la zone côtière ouest africaine.